Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Küpper Jean-Guillaume

  • Jean-Guillaume Küpper

    Au cimetière La Briandais, la plus ancienne tombe subsistante est celle de Jean-Guillaume Küpper, un officier de l'armée napoléonienne, né prussien. Cette tombe se trouve dans l'allée principale côté gauche.

     

    Jean-Guillaume Küpper, saint-nazaire, legion d'honneur, la briandais

     

    Jean-Guillaume Küpper, baptisé en la paroisse Catholique de Montjoie, royaume de Prusse, arrondissement d’Aix-la-Chapelle, (aujourd’hui Monschau, Allemagne, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, arrondissement d’Aix-la-Chapelle), fils de Jean-Guillaume Küpper et de Sibille Gertrude Brüll, entré au 16ème régiment de dragon le 24 avril 1808, brigadier le 24 octobre 1808, fit campagne en Espagne en 1808, en 1809 en Autriche, entré en formation de la 1ère Légion le 1er janvier 1810, fit campagne de 1810 à 1812 en Espagne, brigadier le 16 juin 1812, cuirassier le 28 février 1813, fit campagne en 1813 en Saxe puis en France en 1814, reçu deux blessures, légionnaire le 4 décembre 1815, parti comme étranger le 26 novembre 1815, naturalisé français par ordonnance du roi du  24 mars 1819, advint gendarme à cheval dans la gendarmerie royale de Paris le 14 avril 1819, confirmé par décision ministérielle le 6 mai 1819, sous-lieutenant de gendarmerie en 1819, chevalier de la Légion d’Honneur sur décision du 24 juin 1820, brevet signé le 21 aout 1820,  décédé à Saint Nazaire le 27 aout 1858, (acte de décès disparu, seul subsiste la table de 1858 sans détail), inhumé au cimetière de La Briandais à Saint-Nazaire.

     

    Jean-Guillaume Küpper, saint-nazaire, legion d'honneur

    Prestation de serment de Jean-Guillaume Küpper