Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Providence à Saint-Marc

Il nous a été demandé où se trouve la '' plage de la Providence '' à Saint-Marc ? La plage de la providence est en fait le nom que portait au début du 20e siècle la plage Saint-Eugène. Le nom de " Providence " vient du fait que les fillettes du sanatorium de la Providence, un établissement religieux de petite taille dirigé par les Filles de la Sagesse de Nantes, qui se trouvait au 14 de la rue Adrien Pichon, à l'emplacement de la résidence " Alizé ", à côté de l'église Saint-Marc. On y soignait uniquement des filles qui souffraient du manque de soleil et de petits maux de poitrine. Il est à souligné que c'est parce que cet établissement existait à Saint Marc jusqu'à la seconde guerre mondiale, que la veuve du Docteur Raffegeau avait dans son testament envisagé que la château de Porcé soit transformé en sanatorium, ce que la municipalité avait après guerre écarté en prétextant que le climat de Saint-Nazaire ne s'y prêtait pas !

La communauté religieuse de La Providence perdura jusqu'à la Seconde-guerre-mondiale. Le 25 février 1943 les chanoines Crespel, curé de Saint-Gohard, et Gouy, archiprêtre de Saint-Nazaire,  y trouvèrent refuge. Le 24 juin suivant, la communauté est forcée de partir car leur maison fut réquisitionnée par l'Occupant. Les sœurs partirent à Nantes ; les deux curés trouvèrent à se loger dans une petite maison voisine nommée " Le calme plat ". La communauté revient à la Libération.

 

266_001.jpg

les fillettes sur la plage en 1905

 

655_001.jpg

les fillettes sur la plage en 1916

 

236_001.jpg

le sanatorium et l'église en 1903

 

692_001.jpg

 

611_001.jpg

Le sanatorium en 1903

389_001.jpg

l'église et le sanatorium en 1925

 

705_001.jpg

1928

 

913_001.jpg

1930

 

567_001.jpg

dans les années 1960

 

Les commentaires sont fermés.